Niveau 3 chasse sous-marine

Niveau 3 chasse sous-marine

 

Niveau 3 chasse sous-marine FFESSM c’est de devenir un fin prodige de la chasse sous-marine nécessite de maîtriser tous les rouages du domaine. Connaître les bases est une bonne chose. Mais pour devenir un professionnel, vous devez obligatoirement passer par le niveau 3 de la pêche sous-marine. Alors, mettez-vous bien pour une initiation qui vous mènera en toute sécurité dans les profondeurs marines.

Adaptation du lestage à la pratique.

L’adaptation du lestage lors de la sortie sous-marine tient compte de nombreux paramètres. Notamment ; votre morphologie, le niveau de profondeur et l’épaisseur de la combinaison. Lors de la descente, vous devez donc garder en tête une règle d’or : la poussée d’Archimède. C’est elle qui vous permettra de remonter à la surface. Si votre lestage n’est pas adapté à la profondeur à laquelle vous évoluez, vous coulerez sans aucun doute.

La gestion et la connaissance du milieu.

Apprendre la chasse sous-marine stipule aussi de connaître le milieu dans lequel vous vous aventurez. Vous devez donc être en mesure de reconnaître les différentes espèces de poissons. Qu’ils se déplacent dans l’eau, en train de se nourrir ou dissimulés dans le sable, vous devez être en mesure de les identifier. Tout ceci doit se faire dans le respect de la réglementation en vigueur. Ainsi, vous évitez de pêcher les poissons qu’il ne faut pas.

Vous devez maîtriser l’environnement sous-marin et connaître les différentes espèces d’algues et de coraux. En outre, vous devez avancer en respectant l’environnement afin de ne pas le détruire. Pour mieux comprendre ce milieu, il est nécessaire de connaître les caractéristiques de chaque espèce.

La préparation physique.

Pour une plongée optimale lors des sorties en mer, vous devez suivre un entraînement approprié. Votre corps doit être préparé à l’apesanteur et la pression de l’eau. Cet entraînement vous permet d’être endurant. L’endurance vous permet de vous sortir des situations compliquées qui pourraient survenir au cours d’une séance en mer.

Sortie en eau douce.

Cette pratique ne concerne pas la pêche sous-marine. Car en France, elle est interdite en eau douce. Cette sortie vous permet simplement de tester les différences de densité. Ainsi, vous saurez mieux adapter votre lestage.

Le palmage.

Maîtriser le mouvement de la palme est primordial pour une descente et une remontée aisées. Il faut déjà savoir que les palmes ne sont pas faites pour brasser l’air, mais l’eau. Vous devez les maintenir sous la surface et garder une position favorable. Ainsi, vous éviterez de faire trop de bruits qui pourraient effrayer les poissons.

Nous contacter

Pour une demande d’information vous pouvez m’appeler au 06 21 62 89 13 ou de remplir le formulaire sur cette page.